La scie à fil diamanté, pour une découpe ultra précise

Scie à fil diamanté

La scie à fil diamanté est l’un des dispositifs les plus efficaces en matière de découpe des matériaux. Polyvalente, précise et sécurisée, elle offre des performances inédites pour un appareil de sa catégorie. Essayons d’en apprendre davantage sur ce concentré de technologie qui fascine les experts du monde entier.

Qu’est-ce qu’une scie à fil diamanté ?

Une scie à fil diamanté est un dispositif caractérisé par sa coupe de précision. Pratique et robuste, cet équipement sophistiqué est conçu pour trancher tout type de matériaux. Qu’ils soient fragiles ou très durs, difformes ou filiformes, exposés ou encastrés, ils subissent tous la loi de la scie diamanté.
Ce type de scie tire sa puissance de son câble qui tranche les matériaux de toute nature. Apparu en 1970, le câble diamanté a été créé pour palier au problème de découpe des blocs de marbre dans les carrières. Bien que coûteuse, cette technologie va s’avérer d’une efficacité redoutable, c’est ainsi qu’elle s’étendra à de nombreux domaines. Laboratoires de recherche, bâtiment et génie civil, aviation, elle trouve des applications dans de nombreux secteurs d’activité.
Les fils diamantés dont sont équipées les scies sont constitués d’une fibre en inox serti de grains de diamants synthétiques. Le dispositif est complété par d’autres éléments jouant chacun un rôle précis pour assurer l’efficacité de la scie.

Comment fonctionne la scie à fil diamanté ?

Ces scies sont équipées d’un double moteur : un moteur d’entrainement et un moteur d’avancement. Généralement hydraulique, le moteur d’entrainement fait tourner la roue principale pour tirer le fil diamanté lors de la découpe. Le fil est alors entrainé dans un mouvement de rotation, et la force de friction générée est transmise aux grains qui opèrent une découpe ultra précise. Le fonctionnement de ce moteur est associé à un ensemble d’accessoires conçus pour garantir la sécurité de l’utilisateur en cas de rupture d’un fil diamanté (pulvérisateurs, protections pour câbles, galets de pivot…). Il est également assisté d’un dispositif électronique qui régule son accélération.
Quant au moteur d’avancement, il a pour rôle de préserver le fil diamanté en contrôlant son avancement. Il est relié à une série de poulies chargées d’insérer celui-ci dans le trou crée au début de la coupe.
La scie est aussi équipée de lances dont le rôle est d’acheminer des lubrifiants (eau ou huiles) sur la découpe. L’objectif est de faire d’une pierre deux coups : refroidir le câble en continue pour en limiter l’usure et le nettoyer pour préserver la qualité de la découpe.

Quels avantages offre la scie diamantée ?

Polyvalence

La scie à fil diamanté est un instrument polyvalent. Non seulement elle peut être utilisée dans des secteurs d’activités variés, mais aussi, elle est capable de découper tous les types et catégories de matériaux. Quelle que soit la forme la taille ou la nature d’une pièce, elle la tranche avec précision. Son fil pourvu de diamants tranche aussi bien le béton que les métaux.

Précision

Le principal atout de la scie diamanté est sa coupe de précision. Contrairement aux autres dispositifs, elle ne produit pas de débris dispersés ni de poussière. Son principe de fonctionnement permet d’éliminer les vibrations qui très souvent affaiblissent et modifient la structure voisine lors de la découpe. Ainsi, après l’opération, la surface coupée reste parfaitement lisse.

Pratique et sécurisée

Grâce à son faible encombrement, ce dispositif peut effectuer des coupes circulaires sur tous les côtés, ce qui le rend plus pratique que les autres. En effet, la scie diamantée peut être utilisées dans des environnements étroits, puisqu’elle résiste facilement aux forces de compression.
Enfin, parlons sécurité. Les fabricants scie à fil diamanté dotent leurs appareils d’accessoires et de systèmes spécialement dédiés la sécurité des opérateurs, afin de les protéger en cas de rupture d’un fil.

Installation de matériels et de centrales d’air comprimé
Quelles sont les secteurs industriels les plus présents en France ?