Comment intégrer la réalité virtuelle dans l’industrie ?

Depuis plus de quinze ans, de nombreux industriel ont commencé à utiliser la réalité virtuelle pour optimiser leur méthode de travail et de production. Que cela soit dans l’aéronautique, le domaine du transport ou encore de l’industrie pharmaceutique et bien d’autres d’encore. Le principe de la réalité virtuelle est de simuler un environnement physique dans un milieu artificiel afin qu’un utilisateur puisse faire des manipulations à distance par l’intermédiaire d’un logiciel. Cette interaction est possible via des matériels précis comme les manettes de commande et un casque de réalité virtuelle et/ou un système audio.

Optimisation du temps de travail

Il arrive qu’une rupture se fasse sentir entre la chaîne de production et la chaîne d’information dans la gestion des cycles de production car il y a toujours les opérateurs de production. C’est-à-dire que dans le cas d’un souci, il n’y a pas de continuité entre ces trois pôles de commande. La production est ralentie oui arrêtée temporairement afin de régler le contretemps avant d’être reprise. Ce qui change avec la réalité virtuelle est en premier la rapidité des analyses et la réactivité dans les préventions et la mise en place des mesures de sécurité d’exécution. La restitution des rapports de contrôle sera plus interactive et permettra de voir en détail les dispositions pour l’optimisation du travail. De manière plus simple, une superposition de la réalité virtuelle et industrie sera possible. La modélisation virtuelle du terrain sera plus facile pour les bureaux d’études à exploiter, ainsi que de faire ressortir de nouvelles perspectives d’exploitation ou d’extension.

Facilite l’apprentissage en milieu industriel

Pour les études qui déboucheront directement sur des emplois en milieu industriel, malgré le fait que des stages leur soient proposés en milieu professionnel durant leur formation, cela reste juste dans le cadre de l’insertion. Leur implication est parfois réduite à l’assistance d’un tuteur de stage. La réalité virtuelle permet donc d’avoir une bonne maîtrise du milieu professionnel. C’est-à-dire qu’avec celle-ci, il est possible pour les aspirants ou les individus en formation de faire des manipulations sans que l’aspect sécurité soit mis en jeu. La formation en réalité virtuelle permet donc une familiarisation de l’environnement professionnel en profondeur et d’acquérir les bonnes pratiques. Cela ne fera que faciliter l’entrée dans le milieu professionnel.

Optimisation de la production par la réalité virtuelle

Depuis son entrée dans le milieu industriel, il y a une vingtaine d’années, tous les professionnels s’accorderont à dire que l’utilisation d’une réalité augmentée permet une localisation précise des opérations à effectuer. Les données récoltées via l’utilisation de la réalité virtuelle permettront de mettre en place une bonne planification des actions à mener et la réduction des erreurs de manipulation des outils ou du matériel, tout en augmentant le niveau de sécurisation.

L’industrie à l’ère du BIG DATA ça donne quoi ?
Transformation industrielle : quelles sont les stratégies gagnantes ?