Qu’est-ce que le décolletage dans le domaine de l’usinage ?

usinage

La fabrication des pièces mécaniques est le résultat d’un travail d’usinage qui a une grande précision. Les procédés techniques de mis en œuvre nécessitent l’utilisation des machines spécialisées. Le décolletage figure parmi les procédés industriels de fabrication des pièces métalliques. Comprendre sa fonction en tant que mode particulier d’usinage est par conséquent important.

Le décolletage, une partie de l’usinage

Les écrous et les vis sont des produits du décolletage. Ils ont été obtenus, grâce à la transformation d’une barre de métal. Une machine appelée décolleteuse se charge de sculpter la matière métallique, en vue d’obtenir la pièce escomptée.

Le décolletage est donc un travail artistique et technique. Il consiste en une succession d’étapes de prélèvement pour les matières. Des copeaux métalliques en résultent. Or, par définition, l’usinage est l’ensemble des procédés par enlèvement de copeaux. Il vient que le décolletage constitue un mode particulier d’usinage.

La particularité de ce type de fabrication réside dans la finalité des produits obtenus. Le découpage par exemple consiste à scinder une pièce métallique en deux parties distinctes. Quant au fraisage, il a pour but de traiter les surfaces planes. Le décolletage se définit comme l’ensemble des opérations pour l’usinage des pièces de révolution. Ces procédés peuvent être visionnés dans les usines de décolletage vallée de l’Arve, en France.  

Les différents types de décolletage

Le décolletage est un ensemble de techniques qui respecte un algorithme bien déterminé. La fabrication industrielle d’une pièce métallique suit un plan de conception appelé gamme de fabrication. Ce plan présente les différentes instructions à suivre pour passer de la barre métallique à la pièce finie. Il contient également une cotation exhaustive. Cette dernière est la donnée des dimensions précises de la pièce. Par exemple, le rayon de l’écrou ou l’épaisseur de la vis figurent dans la gamme de fabrication.

De ce fait, les machines utilisées par les industriels sont conçues de sorte à exécuter ces instructions. Actuellement, deux types de décolleteuses existent en ce moment. La première est plus traditionnelle, et s’appelle décolleteuse à came. La seconde est appelée décolleteuse à commande numérique.

La décolleteuse à came est conçue, de sorte à réaliser une production en série avec réglage manuel. Le mouvement des parties mobiles de la machine s’effectue par le biais d’un arbre à came. Il nécessite ainsi un travail manuel récurrent.  

Le second type de tour automatique est informatisé. La machine possède un ordinateur intégré. Cette intelligence artificielle se charge d’exécuter automatiquement les instructions afférentes à la fabrication de la pièce. Pour ce faire, l’ouvrier insère dans cet ordinateur le programme spécifique dédié à cette sculpture de la pièce.

Un exemple, la vis décolletée

Une vis décolletée est le résultat par excellence du travail de décolletage. Sa fabrication sur une machine à commande numérique est fascinante. Celle-ci travaille automatiquement en choisissant toute seule le type d’outil à utiliser à chaque étape de la réalisation.

La tour mécanique automatique est un robot commandé par un ordinateur. La première étape de l’usinage d’une vis commence par un travail superficiel. La barre de laiton est fixée à l’axe du robot. Cet axe effectue un mouvement rotatif, et entraîne le mouvement tournant de la pièce mère.

Une autre partie du robot est équipée d’un outil couteau. L’appareil va alors procéder à une coupe millimétrée dans le sens du rayon du métal.

Une série d’ajustages automatiques s’effectue, afin d’obtenir le diamètre exact de la vis.

Ensuite, l’outil de coupe est échangé automatiquement par un outil de brochage. Une broche tournante sera introduite dans la fente du métal original. De ce fait, une denture adéquate se crée à l’intérieur de la fente. Une autre broche façonne également des dentures sur la surface extérieure.

Enfin, la pièce usinée est coupée. Un autre outil s’avance pour effectuer un fraisage de la tête de la vis. Aussi, cette surface est-elle polie et traitée pour s’ajuster à la surface conçue dans le programme.

Le décolletage est donc une famille de procédés industriels. Fraisage, brochage, alésage et découpage constituent des étapes intermédiaires dans la gamme de fabrication industrielle.   

Des centres industriels de décolletage en France

Les industries françaises sont connues pour leur haute performance. L’industrie du décolletage dans l’hexagone produit des millions d’exemplaires de pièces mécaniques décolletées à grande précision.

Le DAMA Décolletage figure parmi les sites industriels les plus prisés en France. Ce groupe, expert en usinage de pièces mécaniques, se situe aux 4 chemins de Pressy 74 300 Cluses. Il est connu pour la rigueur des contrôles. Ce site industriel fabrique des pièces mécaniques destinées à des domaines différents tels que l’aéronautique et l’électrotechnique. Par exemple, l’entreprise usine des contre écrous D45X7 utilisés pour des serrages.

Un autre site industriel fait aussi la fierté de l’hexagone. Le groupe FDEMECA atteint un degré de précision qui va de l’échelle du micron au centimètre. L’entreprise a également une portée sur de multiples domaines, dont la médecine. En effet, elle produit des plaques orthopédiques implantables en titane et des vis implantables en inox.   

 

Qu’est-ce que l’écologie industrielle ?
Quelles sont les réglementations en matière de conception des machines industrielles ?